La guérison émotionnelle par l’énergie et la conscience des plantes

 

Tout ce qui se vit à l’intérieur se vit à l’extérieur et qui mieux que la Nature nous amène à observer ce que ce qui se trouve dans notre environnement. Chaque plante que vous avez dans votre jardin est faite pour vous et elle vous invite à les prendre. Dans la vision alchimique, le macrocosme et le microcosme, c’est-à-dire la nature et l’homme, sont inséparablement liés. L’un est le reflet de l’autre, l’un reproduit ce qu’il se passe en l’autre

La Nature sait nous rééquilibrer en permanence, à nous de prendre le temps de la contempler car la quête de l’alchimie est avant tout celle de l’immobilité.

Nous sommes tous des alchimistes, et le but n’est pas de transmuter le plomb en or, mais justement d’étudier la nature pour se rendre sensible à ses forces intimes et à ses rythmes, en comprendre les propriétés cachées, « saisir l’invisible derrière le visible », et trouver ainsi ce qui, au cœur de la matière, pourrait « rendre compte de toute chose ».

En se connectant à la plante, on peut obtenir directement l’information de son existence sur un lieu à proprement dit,  de son message et sa qualité spirituelle, sa raison d’exister qui peut servir à l’humanité. Mais aussi ce qu’elle possède comme possibilité de guérison au niveau émotionnel mais également sur le plan physique et sur quel organe elle agit.

La Théorie des Signatures fut enseignée au XIVème siècle par Paracelse, mais ses idées n’ont pas été toutes bien comprises à son époque. « Tout ce que la nature crée, écrivait-il, elle le forme à l’image de la vertu qu’elle entend y attacher ». Il démontra qu’un fruit, un légume, une plante a une certaine conformation ressemblante à un organe du corps et que cette conformation agit comme un signal ou un signe que ce fruit ou ce légume nous est bénéfique.

Pour le plus grand bien de l’humanité et celui de la Terre-Mère, il est temps de réenchanter notre rapport au monde. Expérimentons-la, observons-la, soyons-y pleinement présents, afin de reprendre conscience de sa magie, et renouer le lien subtil, divin, qui nous unit à elle.