Qui suis-je ?

"Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain"

Ce ne sont pas vos corps qui ont besoin d’être guéris ni vos vies qu’il faut tenter d’améliorer, ce sont vos croyances qu’il faut soigner

Je suis née de mes ancêtres, mon prénom, ma date et mon lieu de naissance ont été influencé par ces derniers. Rien ne nous appartient dès la conception, nous sommes issus d’un arbre et non de nos parents.

Bébé, j’ai été cachée, protégée par ma famille comme un trésor à préserver. Je l’ai bien compris plus tard que j’avais endossé dans cette vie le rôle du « mouton noir » ou je dirais aujourd’hui le rôle de l’électron libre, celle qui libère toutes les mémoires de l’arbre généalogique mais également qui récupère tous les dons.

J’ai fait face à la manipulation des hommes qui m’a souvent mis le genou à terre mais jamais détruite. J’ai pris la responsabilité de gai-rire mon arbre et j’y ai aussi puisé sa force.

J’ai travaillé 13 ans en psychiatrie, ce lieu m’a montré la clé de mon histoire mais aussi l’enfermement dans lequel j’ai vécu une partie de ma vie incomprise et solitaire. Je découvrais mon hypersensibilité, un poison jadis et une révélation à l’heure actuelle.

Sortie de cet enfermement, j’ai quitté mon travail pour me lancer dans le coaching, et à l’issue de ma formation j’ai rencontré la psychogénéalogie et c’est là que toute mon histoire a commencé ! LA grande porte de la vie venait de s’ouvrir, tout allait très vite et mes ancêtres ont contribué à me faciliter le passage.

J’ai été initié au chemin des 13 mères originelles et de Marie-Madeleine. Puis je me suis formée aux constellations familiales pour entreprendre ce long parcours alchimique : la voie du coeur.

Aujourd’hui, j’ai à coeur de vous partager mes expériences en libérant le Féminin de ses mémoires du transgénérationnel, mais aussi des vies antérieures, des maux, des croyances afin que la femme puisse reprendre son pouvoir, sa souveraineté pour mieux accueillir le masculin dans la douceur et la compassion.

Grâce à mes dons de voyance, je vous éclaire sur ce chemin de l’être qui parfois peut être obscurci par des « ronces ». Une fois ce chemin déblayé, vous comprendrez mieux votre potentiel humain longtemps enfoui et surtout réprimé par vos peurs et vos doutes.

Aujourd’hui, je m’appelle Flora, mon vrai prénom.